Idées lecture : Luca Di Fulvio

Posté par Patricia le 8 nov 2020 dans Lecture |

J’ai découvert l’auteur italien Luca Di Fulvio grâce à Caroline… Elle m’a prêté Les enfants de Venise, qui est resté longtemps sur ma table de nuit, en attendant que j’ai un peu de temps ! Puis je l’ai attaqué un jour et je l’ai lu d’une traite… Les 2 autres dont je vous parle ici ont été lus tout aussi vite !

Les enfants de Venise ♥♥♥♥

1515, Venise. « Quand Mercurio s’était jeté dans le canal, Giuditta avait eu la tentation de le retenir. Ou de s’y jeter avec lui. Elle ne voulait pas renoncer à la sensation de sa main dans la sienne. Elle ne voulait pas renoncer à lui. Déjà, les nuits précédentes, dans le chariot, elle avait senti une forte attraction pour les yeux de cet étrange garçon. Qui était-il ? Il n’était pas prêtre, il le lui avait avoué. Quels mots avait-il dits en sautant du bateau ? Elle se souvenait à peine. Sa tête se faisait légère. “Je te retrouverai”, voilà ce qu’il avait dit. »

La misère radieuse d’une bande d’enfants perdus, la fille secrète d’un médecin sans diplômes, la découverte de l’amour, l’or, le sang, la boue, l’honneur… pour son nouveau roman, Luca Di Fulvio vous emporte à Venise.

J’ai beaucoup aimé ce roman, plein de rebondissements, avec ces enfants livrés à eux-mêmes et qui affrontent le monde sans pitié des adultes (et en 1515, c’était moins facile qu’aujourd’hui). Les péripéties s’enchainent et on a hâte de de lire les chapitres suivants. Malgré quelques descriptifs un peu durs (voire gore…), on s’attache à Mercurio et Giuditta et on leur souhaite de trouver enfin le bonheur !

Le soleil des rebelles ♥♥♥♥

Le jeune prince Marcus est encore un enfant lorsqu’il assiste impuissant au massacre de toute sa famille.
Seul rescapé de cette boucherie ennemi héréditaire de la famille de Marcus qui va s’asseoir sur le trône, Marcus ne doit son salut qu’à la jeune Héloïse, fille d’Agnès, la lavandière du village qui l’accueillera sous son toit pour l’élever comme s’il était son fils.

Luca di Fulvio retrace l’ascension paradoxale d’un petit prince qui va devoir apprendre dans la douleur comment devenir un homme.

Dans ce roman, encore une fois assez dur mais plein d’humanité, on assiste à l’apprentissage de la vie de serf du petit prince sauvé… et de sa conviction que le bien peut exister. Et ce bien, il va tout faire pour le réaliser, à la mesure de ses faibles moyens au départ, puis grâce à son courage et à sa force, à plus grande échelle.

 

Les prisonniers de la liberté ♥♥♥♥

1913, un paquebot quitte l’Europe. A son bord, trois jeunes en quête d’une seconde chance.
Rosetta, jeune femme indépendante et rebelle, fuit son village italien. A la mort de ses parents, harcelée et violentée par la pègre, ayant perdu son honneur, elle n’a eu d’autre choix que d’abandonner la ferme familiale.
Rocco, fier et fougueux jeune homme, laisse derrière lui sa Sicile natale. Il cherche à échapper à la Mafia locale, à laquelle il a refusé de se soumettre.
Raquel, petite juive russe, a vu toute sa famille décimée dans un pogrom. Elle n’emporte avec elle que le souvenir de l’amour que lui portaient ses parents.
Le nouveau monde les réunira.

Dans le même style d’écriture (donc toujours avec des descriptions assez dures par moments), on est cette fois embarqué (au sens premier du terme) avec les émigrants européens partant tenter leur chance en Argentine. J’ai beaucoup aimé cette lutte de tous les instants pour faire triompher les valeurs auxquelles les 3 héros croient plus que tout : l’honneur, la bonté, la générosité et la liberté.

Il me reste encore des romans à découvrir de cet auteur, j’en ai repéré un à la médiathèque, dès que ma pile à lire aura un peu diminué !
Et vous, qu’avez-vous lu dernièrement ?

 

 

4 Commentaires

Caroline
9 nov 2020 à 11 h 27 min

Je confirme tout ce qu’écrit cet auteur est bien
Notre préféré est souvent le premier que nous lisons
faites l’expérience….


 
Maryscrap
9 nov 2020 à 19 h 23 min

Merci pour la découverte, je ne connaissais pas cet auteur !
Je viens de lire ces deux bouleversants romans plein d’humanité : « Les beignets d’Oscar » de Fausto Brizzi et « Gratitudes » de Delphine de Vigan….je les recommande vivement !
Bises


 
Alexandra
11 nov 2020 à 15 h 34 min

Je connais cet auteur de nom mais jamais lu, je note et je note aussi les propositions de Mary. Bonne fin de journée ! Bises


 
Cécile
12 nov 2020 à 21 h 28 min

De Luca di Fulvio ne pas hésiter à lire « Le gang des Rêves ». Je crois que c’est celui que j’ai préféré ! Parce que le premier ?


 

Commentaire

Il y a actuellement 3 visiteurs connectes sur le site ! --- Compteur de visite: 263822

Copyright © 2021 Le petit monde de *Patricia All rights reserved. Theme by Laptop Geek.