3

Que faire à manger ??? (avec recette du curry de crevettes en bonus)

Posté par Patricia le 25 mar 2020 dans 2- Plats, 4- Menus et astuces, Cuisine

Faire à manger pour toute la famille, ce n’est pas un souci pour moi… j’aime ça… Mais j’avoue qu’en cette période de confinement général, c’est un peu plus compliqué : faire les courses (avec mes marchés préférés fermés), nourrir 4 personnes matin, midi, goûter et soir, travailler (donc préparer le repas de midi la veille ou tôt le matin)…

Mon astuce (que j’utilise depuis des années), c’est planifier mes menus sur une semaine (là, on est même sur 10-12 jours). Ca a plein d’avantages, la première étant pour moi la sérénité : pas besoin de réfléchir dans la journée à la question fatidique « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? », le menu est prêt, les ingrédients nécessaires dans le frigo et dans le placard, y’a plus qu’à cuisiner !

La seconde raison, c’est de manger sain et équilibré : lorsqu’on prépare les menus, on peut répartir les légumes sur la semaine, en fonction de leur durée de conservation, vérifier qu’on a prévu suffisamment de produits frais… Et ça évite la tentation de faire des pâtes carbonara tous les soirs de fatigue !

Le dernier avantage, c’est d’éviter le gaspillage alimentaire : en ayant prévu exactement les menus, on achète uniquement ce dont on a besoin et à la fin de la semaine, pas de légumes flétris au fond du frigo, tout a été mangé !

En pratique, je me pose 30 minutes le vendredi soir pour établir mes menus avec l’aide de mon tableau Pinterest, de mon blog, de mon classeur de recettes et des différents livres de cuisine que j’emprunte à la médiathèque. Je fais aussi en fonction des fruits et des légumes de saison, éventuellement les promos du moment de mon supermarché.

 

J’écris sur cette matrice de menus les idées, et en parallèle, je prépare ma liste de courses. Astuce supplémentaire : je divise ma liste en cases, par type de magasin (marché, bio, supermarché) et par type de produits (épicerie salée, épicerie sucrée, frais…), ce qui facilite grandement le remplissage du caddie…

Voici le menu de la semaine dernière, que j’avais préparé de manière à pouvoir préparer le soir le repas du lendemain midi :

Samedi midi : Poisson pané maison, riz, fondue de poireaux
Samedi soir : Gratin de courge – Pommes au four
Dimanche midi : LasagnesCrumble pommes/myrtilles
Dimanche soir : Champignons, polenta
Lundi midi : Ebly/champignons/chorizo/lentilles
Lundi soir : Quiche
Mardi midi : Restes de lasagnes
Mardi soir : Chou campagnard
Mercredi midi : Curry de crevettes, riz basmati (recette juste en-dessous)
Mercredi soir : Salade d’endive, pomme de terre et saumon fumé
Jeudi midi : Tartiflette
Jeudi soir : Coquillettes au chorizo
Vendredi midi : Sauté de porc au miel, pâtes (c’était une nouvelle recette, les enfants n’ont pas aimé…)
Vendredi soir : Galettes de flocons d’avoine, fenouil rôti

Pour gérer les restes (parce qu’il y en a souvent des petits), je supprime un repas du soir avec des ingrédients « du placard » (comme la quiche ou les coquillettes) et je sers les restes. Si c’est un peu juste, je complète avec des gaufres, et là, tout le monde est très content  ;)

 

Si ça vous intéresse que je vous donne mes menus chaque semaine, demandez-les moi en commentaire !!

 

Et maintenant, comme promis, la recette du Curry de crevettes :

Pour 4 personnes :
- 4 carottes
- un oignon
- une vingtaine de crevettes (j’ai utilisé des surgelées)
- 20 cl de lait de coco
- 20 cl d’eau
- Curry en poudre

Préparation :

Eplucher l’oignon et l’émincer finement.
Eplucher les carottes et les couper en petits dés (c’est la partie la plus longue de la recette)

Dans une casserole, faire revenir l’oignon et les carottes dans un fond d’huile d’olive pendant quelques minutes, puis ajouter le curry.

Incorporer ensuite le lait de coco et l’eau, laisser cuire jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

Ajouter ensuite les crevettes, saler et poivrer et laisser mijoter une dizaine de minutes, le temps de faire cuire le riz basmati dans une autre casserole.

Servir bien chaud et se régaler !

A bientôt pour la suite… D’ici là, prenez soin de vous et restez chez vous !

 
4

Bar à salade…

Avec le soleil sont revenues mes envies de fraîcheur et de salades… Et pour plaire à toute la famille, j’ai opté pour le concept du bar à salade, où chacun se sert selon ses goûts (avec quand même une obligation de 2 légumes pour les enfants !)

Ce soir, il y avait : tomates cerises multicolores, graines de roquette germées, chou rouge râpé*, carottes râpées*, dés de mozzarella*, feta marinée*, haricots rouges*, olives*, mini-cakes chorizo/olives*, granosalade (acheté en vrac à Biocoop) et petites pâtes (plus sympa en salade)… ainsi que basilic et persil du balcon*

* = astuces ci-dessous ;)

* Chou rouge râpé : je l’achète au marché, je demande à mon maraîcher seulement un quart (largement suffisant pour faire les entrées de la semaine), et je le râpe avant chaque repas avec ce type d’outil, hyper pratique !

* Carottes râpées : comme pour le chou, je les achète au marché, mais j’en râpe 3 ou 4 à la fois que je conserve dans un saladier (2 à 3 jours au frigo)… J’ai calculé un jour de flemme : il faut 7 minutes pour éplucher les carottes, sortir le robot, râper les carottes, laver le robot et le ranger… rien qui justifie de se priver de crudités fraîches !

* Mozzarella : lorsque j’achète une boule de mozzarella et que je sais que je ne vais pas tout utiliser, je récupère le jus dans un petit pot et j’y conserve le reste de mozza.

* Feta marinée : nous faisons nous-même mariner la feta dans de l’huile et aux herbes de Provence… excellente !

* Haricots rouges : J’adore les haricots ranges en salade, mais lorsque j’ouvre une boite de conserve, je ne peux pas tout manger en une fois ! J’ai découvert que ça se congèle super bien et ça permet de ressortir uniquement la quantité souhaitée pour la salade du jour ! (astuce valable aussi pour les lentilles)

* Olives : je les achète au marché et je demande au commerçant de les mettre directement dans mon pot… et hop, un plastique d’économisé !

* Mini-cakes chorizo-olives : ils se congèlent parfaitement bien… ce soir, je n’ai eu qu’à les sortir et on a pu les déguster sans que je cuisine ;)

* Basilic et persil du balcon : j’ai acheté 2 pots tout prêts que j’ai replanté dans une jardinière, ils résistent ainsi en général plusieurs semaines, et j’en mets régulièrement dans les salades ou les plats.

Et dans ma démarche zéro déchet, je n’ai mis à la poubelle ce soir que les noyaux des olives (et encore, je pense que j’aurai pu les composter, non ?) et l’emballage plastique des tomates cerises…

A bientôt pour la suite !

 

 
6

Thé aux épices

Posté par Patricia le 4 mai 2018 dans 4- Menus et astuces, Album photo, Bio, écolo, zéro déchet, Cuisine

Je sais que ce n’est plus vraiment la période pour publier cette recette de thé aux épices, mais en même temps, il n’y a pas de saison pour boire une bonne tasse de thé (un bol pour moi ;) ) !

J’ai réalisé ce thé aux épices en novembre dernier, pour en faire des petits cadeaux de Noël, présentés dans des flacons en verre.

J’ai utilisé un thé noir simple, non parfumé, dans lequel j’ai ajouté des écorces d’orange bio (que j’avais fait sécher) coupées en petits morceaux, des étoiles de badiane (ou anis étoilé), des clous de girofle et de la cannelle, le tout écrasé au pilon dans un mortier (partie la plus fatigante de la recette ;) )

A ce moment-là, une délicieuse odeur embaume la cuisine…

Zoom sur les petits morceaux d’écorce d’orange…

Il faut compter 3 à 4 semaines de repos pour que les arômes se développent et parfument le thé.

Et voici 2 des petits flacons offerts…

J’ai renouvelé l’expérience avec un thé à l’orange qui manquait un peu de parfum : j’y ai ajouté des épices, et il a été « réveillé »…

 

A bientôt pour la suite…

 

 
3

Dans notre album photo

Posté par Patricia le 7 mar 2017 dans 4- Menus et astuces, Album photo, Bio, écolo, zéro déchet, Cuisine

Croyez-le ou non… mais ce soir, c’était la première fois que je cuisinais des champignons frais… et sûrement pas la dernière ! Avec un peu de persil et une pointe d’ail, un régal !
Et en plus, des champignons frais achetés au marché, directement chez le producteur…

 
6

En cuisine…

Posté par Patricia le 1 août 2016 dans 1- Entrées, 2- Plats, 3- Desserts, 4- Menus et astuces, Cuisine

Ces dernières semaines, j’ai testé pas mal de nouvelles recettes… Voici les photos, et le lien vers la recette originale !

Une recette de sandwich-club « comme à New-York » trouvée dans le livre « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » de Sylvia Gabet… Des tranches de pain de mie passées au grille-pain, tartinées de mayonnaise maison, avec des oeufs, des tomates, du bacon grillé et un peu de salade ! Les enfants ont adoré !

Des galettes à la courgette et feta, faites en suivant la recette de Cocotte et Biscotte à la lettre : elles ont un petit aspect soufflé… Un régal !

Des gnocchis à la provençale, avec sauce tomate, dés de mozzarella, olives noires et basilic frais… (recette ici) A refaire !

Une recette maison, mais que j’aime faire régulièrement : Ebly, tomates séchées, champignons, chorizo… le tout avec des copeaux de parmesan et du basilic ! Un plat qui sent bon l’été !

Des galettes végétaliennes au quinoa et au tofu : cette recette des Echos verts m’avait fait tenté, je l’ai réalisée en début de semaine. Un vrai succès (il faut juste penser à cuire le quinoa un peu à l’avance), j’ai juste rajouté des petits dés d’olive noire pour réhausser le goût.  Natasha propose de faire les disques avec un couvercle de bocal, pour ma part, je les ai formées avec un emporte-pièce rond avec poussoir pour faciliter le démoulage.
La quantité donnée permet de faire une vingtaine de galettes, j’ai pu en congeler une partie : je les décongèle au fur et à mesure des besoins, quelques secondes au micro-onde et c’est prêt à être dégusté !
C’était ma première recette végétalienne, je crois que je vais récidiver !

Et côté dessert ?
On ne s’est pas ennuyé non plus :

Des panna cottas, toujours tirées du livre « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » de Sylvia Gabet. J’ai testé avec de la gélatine alimentaire et avec de l’agar-agar, j’ai été déçue par la version agar-agar qui a fait 2 phases. Qui a des conseils à me donner ?

Une tarte rhubarbe-pistache, réalisée par Lionel avec la rhubarbe du jardin… Un vrai délice (la recette est ici)

Un riz au lait, selon cette recette, avec les quelques groseilles ramassées au jardin… Petit détail pour la recette : j’ai laissé refroidir le riz au lait en filmant au contact pour éviter la formation d’une « croûte » sur le dessus. Le riz avait un bon goût de confiture de lait, c’était excellent !

Un gâteau aux abricots avec un croquant d’amande, avec la recette de Jenna : même avec des abricots en boite, c’était parfait !

Et pour finir ce loooong article, 2 petites photos de nos récoltes de jardinier, au retour de nos vacances :

Plus de 5 kg de courgettes…

Plein de haricots…
Mais aussi des petites pommes de terre nouvelles, des blettes, des bettraves… Et on attend avec impatience que les tomates mûrissent !

 

 

 
6

La recette de la pâte brisée

Posté par Patricia le 5 juin 2015 dans 1- Entrées, 4- Menus et astuces, Cuisine, Photos de Katia

Ce soir, vendredi, je vous propose une petite recette ultra-rapide et qui change tout… la pâte brisée maison ! Depuis que j’ai trouvé les proportions idéales pour faire une pâte brisée (pour les quiches, les flamiches…), je n’ai plus jamais acheté de pâte toute faite… Elle est meilleure, sans additifs et en plus, on peut la faire quand on en a envie, avec les ingrédients de base du placard !

Voici la recette :
- 250 g de farine
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 70 g de beurre ramolli
- 100 ml d’eau chaude

Préparation :
Verser dans un saladier les 250 g de farine, la pincée de sel et la cuillère à café de levure chimique et mélanger à la spatule. Couper les 70 g de beurre ramolli en petits cubes et les mettre dans le saladier.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à vous faire aider d’un petit marmiton….

Préparer dans un grand verre les 100 ml d’eau chaude. Puis, mélanger à la main le beurre dans la farine, jusqu’à ce que le résultat ait un aspect sablé.

Puis verser l’eau d’un coup, et mélanger jusqu’à obtenir une pâte.

Et voilà, c’est fait !

Pour les étapes suivantes, je vous donne mon astuce : j’ai toujours eu du mal à transvaser ma pâte étalée sur mon plan de travail dans mon moule… du coup, maintenant, j’étale la pâte sur une feuille silicone, puis je renverse la feuille dans mon moule et ma pâte vient gentiment se poser dans le plat !

La preuve en image !
(Sinon, vous pouvez étaler directement votre pâte dans le moule à l’aide d’un petit rouleau à patisserie conique, comme celui-là – c’est génial !)

Il suffit ensuite de garnir la pâte de ce qui vous plait (ce jour-là, c’était lardons et champignons…), ajouter un flan (à faire au shaker : 3 oeufs, 1 peu de crème fraîche, compléter avec du lait jusqu’à 400-450 ml, un peu de sel et de poivre), râper du fromage dessus et enfourner…

Servie avec une salade de carottes râpées, cette quiche est délicieuse !

Bon appétit !

 

Il y a actuellement 1 visiteurs connectes sur le site ! --- Compteur de visite: 250350

Copyright © 2020 Le petit monde de *Patricia All rights reserved. Theme by Laptop Geek.